Cyber risques : 3 tendances pour mieux protéger votre entreprise digitale

Publié le 03/05/2019 par Caroline Rousseau et Gitanjali Maria

Partager cet article

cyber risques

Une cyberattaque coûte en moyenne environ 773 000 € à une entreprise. Ce chiffre inclut les bénéfices, les clients et les opportunités commerciales perdus ainsi que les frais de remise en route et de compensation. Pour protéger votre PME, vous devez absolument réduire son exposition aux cyber risques. Pourtant, ce n’est pas toujours facile :

  • Le paysage de risques change fréquemment à cause de l’adoption de nouvelles technologies comme l’Internet des objets (Internet of Things en anglais, ou IoT) et l’intelligence artificielle (IA).
  • Les nouvelles technologies de protection, comme la security analytics, sont complexes et leur adoption est coûteuse.

Les PME qui ignorent les dernières tendances en matière de cyber risk management seront incapables de se défendre contre de futures attaques informatiques. Pour assurer l’avenir de votre entreprise, vous devriez investir dans des technologies de sécurité informatique telles que la protection des données et les outils de protection automatisée.

Ce que vous trouverez dans cet article :

  • Entreprises digitales et cybersécurité
  • 3 tendances et quelques mesures à prendre
  • Technologies émergentes
  • Vulnérabilité des données
  • Comportements à risque des employés

Entreprises digitales et cybersécurité : vigilance constante exigée

La gestion des risques est une étape primordiale et fondamentale de l’amélioration de la cybersécurité d’une entreprise. Elle permet de réduire les risques et de prévenir les cyberattaques. Dans cet article, vous découvrirez les dangers potentiels et les techniques de protection adaptées.

Que sont les cyber risques ?

Les cyber risques recouvrent tous les préjudices causés aux finances ou à la réputation d’une entreprise par une faille de sécurité ou un sabotage de ses systèmes informatiques. Le risque quantifie la probabilité de survenance d’une cyberattaque.

Le vol de données, par exemple, est un risque auquel sont confrontées la plupart des PME. Il peut se matérialiser sous la forme d’une cyberattaque ou d’une faille de sécurité lorsque des menaces (hackers, par exemple) ciblent certaines vulnérabilités (informations non sécurisées, par exemple).

Les cyber risques actuels entraînent non seulement des périodes d’indisponibilité des systèmes ou des usurpations d’identité, mais aussi la perte de propriété intellectuelle, le vol de données clients, les atteintes à la réputation d’une entreprise ou encore la perte de confiance de ses partenaires commerciaux et/ou de ses clients.

Qu’est-ce que la gestion des cyber risques ?

La gestion des cyber risques vise à réduire la probabilité que des événements associés à des menaces Internet ne se produisent (virus, malware ou attaques DDoS) et n’aient un impact sur les finances ou la réputation d’une entreprise.

Les stratégies de cybersécurité incluent divers composants. Parmi les principaux, on compte :

  • L’investissement dans des technologies de protection active et passive comme l’analytique des comportements utilisateurs et les anti-malware pour identifier les menaces et y répondre.
  • L’amélioration de la vigilance et des connaissances des employés grâce à des programmes de sensibilisation.
  • La création de politiques de protection et le recrutement de spécialistes pour aider les employés à gérer les risques et à y répondre.

Votre stratégie de gestion des cyber risques devrait s’aligner sur les dernières tendances en matière de cybersécurité. Ci-dessous, vous trouverez 3 tendances de gestion des cyber risques et les mesures à prendre pour protéger votre PME et gérer efficacement les risques.

3 tendances de cyber risk management et les mesures à prendre

cyber risques

1. Technologies émergentes : réduisez les risques avec l’automatisation, l’intelligence artificielle et le machine learning

Les technologies émergentes telles que l’intelligence artificielle (IA), le machine learning (ML) et la security analytics aident les entreprises à renforcer leurs moyens de défense active.

L’IA, le ML et les outils de protection automatisée analysent des tonnes de données pour identifier des récurrences, les comparer avec leurs bases de données de malwares et déterminer la dangerosité des fichiers.

Les algorithmes de machine learning aident aussi à prévoir les menaces sur la base d’anciennes récurrences dans le trafic et ils peuvent même éliminer automatiquement les menaces. Quant à l’IA, elle est très utile de nombreux domaines comme la classification de sites web, la détection de malwares et le blocage d’IP malveillantes.

Les hackers exploitent de plus en plus de technologies comme l’IA pour cibler des systèmes et s’y introduire ; les entreprises doivent donc sans attendre utiliser les mêmes technologies avancées pour protéger leurs réseaux.

cyber risques

(Source)

Mesures à prendre

Créez une feuille de route. Pour prévoir vos investissements en cybersécurité, définissez vos objectifs à court et à long terme. Ils devraient notamment inclure l’adoption de stratégies de défense active et l’amélioration de la vitesse de récupération des données.

Planifiez les investissements technologiques correspondant à chacun de vos objectifs et faites-vous accompagner par des consultants en sécurité si nécessaire.

Investissez dans des solutions de security analytics et d’automatisation. L’analyse de réseau et de données de journal aide à identifier et à prévenir activement les cybermenaces.

L’investissement dans des outils de protection automatisée aide les PME à réduire les coûts de fonctionnement d’une équipe de sécurité informatique à part entière.

2. Vulnérabilité des données : exigez des technologies de protection de l’information (cryptage, authentification et enrichissement des sauvegardes)

Les stratégies de gestion des risques pesant sur les données resteront une priorité pour toutes les entreprises : 60 % des PME prévoient des dépenses en technologies de protection des données d’ici 2020 et les classent dans le top 3 des outils technologiques incontournables pour les PME.

La mise en œuvre de réglementations de protection des données personnelles plus strictes comme le RGPD pourrait jouer un rôle décisif. Des normes de ce type imposeront des contrôles de sécurité spécifiques pour le stockage d’informations personnelles.

L’augmentation massive du volume de données générées chaque jour constitue un argument encore plus pressant. En effet, nous créons quotidiennement plus de 2,5 quintillions de bits. Les objets connectés et l’usage croissant d’Internet, des réseaux sociaux, des e-mails et d’autres applications devraient encore renforcer le volume d’informations créées. Cette énorme quantité de données – qui inclut des tonnes d’informations confidentielles – doit être adéquatement stockée et contrôlée. Sans cela, vous vous exposez à différentes menaces :

  • Vol d’identité
  • Perte de propriété intellectuelle
  • Problèmes de protection des données personnelles des utilisateurs

cyber risques

(Source)

Les PME investissent de plus en plus dans les outils de protection des données pour éviter les fuites et se mettre en conformité avec des réglementations comme le RGPD. La croissance des marchés des technologies de protection des données démontre un intérêt grandissant pour les logiciels de sécurité et une augmentation des investissements dans ce secteur.

Selon Markets and Markets (étude en anglais), le marché des logiciels de cryptage devrait passer de 3,9 milliards de dollars en 2017 à 13 milliards en 2022. Le marché des logiciels de sauvegarde et de récupération des données, lui, devrait atteindre les 11,6 milliards de dollars en 2022, ce qui représente un taux de croissance annuelle composé (CAGR) de 10,2 % entre 2017 et 2022.

Les données resteront l’atout primaire et principal des entreprises, qui devraient donc penser à les protéger dans les années à venir.

Mesures à prendre

Appliquez une politique de confidentialité des données stricte. Préparez des politiques/règles de protection des données et de confidentialité distinctes pour vos clients et vos collaborateurs.

  • Pour vos clients : affichez clairement la politique de cookies de votre site web. Proposez des options permettant aux clients d’accepter ou de refuser le partage de leurs données avec des marketeurs. Expliquez à vos clients comment vous utilisez et stockez leurs données.
  • Pour vos collaborateurs : informez vos collaborateurs de la manière dont ils doivent utiliser, stocker et partager les données de l’entreprise. Décrivez-leur les conséquences d’une violation de la vie privée ou des données confidentielles.

Adoptez des technologies de protection des données. Investissez dans des technologies de protection des données comme le cryptage, la sauvegarde de données, la sécurité cloud et la récupération de données pour améliorer la sécurité des informations dans votre entreprise. Les outils d’authentification et de gestion des accès privilégiés assurent que seules certaines personnes ont accès à vos informations les plus précieuses.

Investissez dans une cyberassurance. Une cyberassurance peut couvrir une partie des coûts en cas de vol de données. Faites le point avec des spécialistes juridiques et financiers pour identifier la police de cyberassurance la plus adaptée à votre entreprise.

3. Comportements à risque des employés : pour mieux gérer les risques, ne lésinez pas sur la sensibilisation

Les PME comme les grandes entreprises ont du mal à contrôler les actions de leurs collaborateurs pour réduire les risques de comportements dangereux.

Phishing (hameçonnage) et vishing (hameçonnage par téléphone) sont quelques-unes des techniques communes susceptibles de pousser vos employés à dévoiler des informations confidentielles.

Les entreprises qui investissent dans des programmes de sensibilisation peuvent se prémunir contre les cyberattaques causées par une erreur due à un employé, ce qui représente actuellement 40 % de toutes les cyberattaques.

Selon un rapport publié par Gartner intitulé “Effective Security Awareness Starts With Defined Objectives” (article complet en anglais disponible pour les clients Gartner), d’ici 2020, les entreprises qui investiront mensuellement dans des activités de sensibilisation interactives subiront moins de failles de sécurité causées par une erreur humaine.

cyber risques

(Source)

Les PME sont de plus en plus nombreuses à prévoir des formations de sensibilisation dans les années qui viennent. Selon une enquête (en anglais), 60 % des entreprises proposent déjà une formation à leurs équipes de sécurité et 35 % prévoient de dispenser des programmes de formation à la sécurité en 2019.

Mesures à prendre

Incluez tous vos collaborateurs dans votre stratégie de sécurité. Ils seront plus attentifs et plus prudents s’ils se sentent impliqués dans la protection de l’entreprise et s’ils portent une part de responsabilité.

Voici des mesures qui vous permettront d’inclure vos collaborateurs dans la protection des données et des équipements informatiques :

  • Formations de sensibilisation à la sécurité : organisez des programmes de sensibilisation pour apprendre à vos collaborateurs à repérer des tentatives d’hameçonnage, des fichiers malveillants et des failles de sécurité. Évaluez l’efficacité des formations en vous appuyant sur des mesures comme le taux de clic de vos employés sur des e-mails ou des fichiers malveillants.
  • Exercices gamifiés et concours : désignez des employés chargés de promouvoir les meilleures pratiques en matière de sécurité comme le signalement d’e-mails d’hameçonnage ou de failles de sécurité. Lancez des concours de piratage ou de conception d’applications et organisez des sessions de brainstorming pour permettre à vos employés de suggérer des mesures de renforcement de la sécurité.

Pour aller plus loin

Tout d’abord, évaluez votre posture de sécurité pour faire le point sur la qualité de vos mesures de cybersécurité actuelles. Cela vous permettra également de savoir si vous êtes à jour sur les tendances actuelles dans le domaine.

Ressources complémentaires

  • Vous souhaitez connaître les prévisions en matière de sécurité informatique pour 2019 ? C’est par ci.

Pour en savoir plus sur les logiciels de sécurité, consultez notre répertoire de logiciels de sécurité informatique.

Partager cet article


Cet article peut faire référence à des produits, programmes ou services qui ne sont pas disponibles dans votre pays, ou qui peuvent être limités par les lois ou règlements de votre pays. Nous vous suggérons de consulter directement l'éditeur du logiciel pour obtenir des informations sur la disponibilité du produit et le respect des lois locales.