4 bonnes pratiques pour une classe virtuelle stimulante

Publié le 14/05/2021 par Caroline Rousseau et Sierra Rogers

Suivre un cours en ligne avec un instructeur qui ne laisse son public s’exprimer que quand il s’interrompt pour demander : « Y a-t-il des questions ? » n’est pas forcément le plus captivant. Pour éviter cet écueil, suivez les bonnes pratiques suivantes pour faire de votre classe virtuelle une expérience aussi attrayante qu’utile.

Depuis le début de la pandémie du COVID-19, les formations en ligne se sont multipliées et il est plus important que jamais de faire preuve de créativité pour susciter l’intérêt de votre public. Quel que soit votre niveau d’expérience en tant que formateur, instructeur ou professeur, cet article vous aidera à en savoir plus sur les bonnes pratiques à adopter pour votre cours virtuel.

1. Définissez un ensemble de règles pour votre classe virtuelle

Les participants doivent-ils allumer ou éteindre leur caméra ? Peuvent-ils poser des questions à tout moment ou attendre la fin du cours ? Voici le genre de règles auxquelles vous devez penser avant de vous lancer dans la formation en ligne.

Que vous donniez un cours à des enfants ou à des adultes, il est essentiel de définir des standards à respecter. Par exemple, vous pouvez demander aux participants de fermer les autres onglets sur leur navigateur, de désactiver leur microphone et de mettre leur smartphone en mode silencieux pendant le cours.

Vous pouvez même en faire un exercice de groupe :

  • Présentez votre ensemble de règles à la classe.
  • Demandez-leur de faire part de leurs objections ou commentaires.
  • Prenez en compte leur feedback pour modifier les règles en temps réel.
  • Une fois que tout le monde est d’accord sur les règles à respecter, consignez-les dans un espace accessible à tous.

Impliquer vos élèves dans ce processus est un bon moyen de leur montrer que leur avis est important pour vous. Tout naturellement, ils seront plus disposés à respecter les règles qu’ils ont définies avec vous que s’ils n’avaient fait que les consulter.

Passez à l’action
Préparez une liste de règles pour votre classe virtuelle qui aidera les apprenants à rester concentrés et les incitera à participer.

2. Utilisez un Learning Management System (LMS)

En tant qu’instructeur, formateur ou professeur, profitez des outils existants dans ce domaine. La plupart des cours et formations sont hébergés sur des plateformes connues sous le nom de Learning Management Systems ou LMS.

Un Learning Management System, ou système de gestion de l’apprentissage, désigne un outil qui gère les processus d’hébergement, de distribution et d’évaluation des formations.

Il en existe des centaines sur le marché (vous en trouverez presque 300 dans notre catalogue GetApp), chacun avec un éventail de fonctionnalités différentes.

cours virtuel
Aperçu des différents supports dans Moodle (source)

Sans LMS, il est généralement bien plus compliqué de concevoir des cours et de suivre la progression de vos élèves. Les LMS sont là pour vous faciliter la vie. Utilisez-les pour organiser une formation, suivre et gérer des programmes de certification, évaluer les connaissances des employés ou des élèves, et présenter vos propres cours.

Passez à l’action
Si vous possédez déjà un LMS ou un outil d’e-learning, prenez le temps d’explorer toutes ses options. Savez-vous quelles sont les fonctionnalités de création de contenu disponibles ? Quant à celles de collaboration, y a-t-il une messagerie ou un forum de discussion en direct ? Si vous n’avez pas encore d’outil, consultez notre catalogue de solutions gratuites de LMS.

3. Présentez vos cours dans divers formats

Un LMS vous permet d’héberger différents types de contenus : leçons, fiches de travail, questionnaires, examens… La plupart des LMS prennent en charge plusieurs formats : vous pouvez incorporer des vidéos, des fichiers audio, des images et du texte dans vos leçons et vos questionnaires. Vous pouvez également intégrer des GIFs animés, des bulles interactives ainsi que des fenêtres pop-up.

Aperçu d’une mise en situation dans Lessonly (source)

Il existe autant de manières d’apprendre que de types d’apprenants. Certains préfèrent l’apprentissage visuel, d’autres ont une mémoire auditive et d’autres encore préfèrent des méthodes kinesthésiques (c’est-à-dire impliquant un mouvement, une action physique). Intégrez différents formats dans vos cours pour cibler autant de types d’apprenants que possible.

Passez à l’action
Réfléchissez à votre prochaine leçon ou à un cours que vous avez récemment donné : déterminez comment vous pouvez tirer parti de votre LMS ou de votre outil d’e-learning pour susciter l’intérêt de différents types d’élèves et retenir leur attention.

4. Privilégiez les activités aux cours magistraux

Les cours magistraux ont bien sûr leur utilité. Mais en 2021, nous savons tous ce qu’est la lassitude des réunions en ligne, la fameuse “Zoom fatigue”. Incitez vos élèves à participer de leur plein gré en leur proposant des activités.

Pour ce faire, déterminez votre objectif. Les jeux de rôle ou les mises en situation sont parfaits pour former les commerciaux ou agents du service client. Mais pour les rôles plus techniques, comme les ingénieurs ou les concepteurs de produits, il faudra privilégier des sessions d’observation ou des questionnaires de connaissances.

Voici quelques exemples d’activités que vous pouvez utiliser pour encourager la participation dans votre classe virtuelle :

  • Mises en situation, simulations
  • Études de cas
  • Jeux
  • Microévaluations
  • Questions-réponses, débats
  • Démonstrations
Passez à l’action
Imaginez que vous rejoignez les rangs de vos élèves. Quel type d’activité serait le plus intéressant pour mieux appréhender les concepts enseignés ? Pensez à des exercices qui requièrent une participation active pendant vos cours en ligne.

Choisissez les outils nécessaires pour mettre ces bonnes pratiques en œuvre

Une fois la pandémie enrayée, de nombreuses entreprises prévoient d’instaurer un modèle de travail hybride. Même si votre entreprise prévoit de reprendre pleinement ses activités sur site, les formations à distance présentent des avantages indéniables : réduction des coûts, gain de temps et meilleure accessibilité et évolutivité. 

Si vous comptez continuer donner des cours à distance, vous aurez besoin des bons outils pour garantir à vos apprenants des cours et formations aussi accrocheurs que riches en contenu.

Et maintenant ? Consultez notre catalogue de logiciels de LMS pour trouver l’outil qu’il vous faut.

Cet article peut faire référence à des produits, programmes ou services qui ne sont pas disponibles dans votre pays, ou qui peuvent être limités par les lois ou règlements de votre pays. Nous vous suggérons de consulter directement l'éditeur du logiciel pour obtenir des informations sur la disponibilité du produit et le respect des lois locales.


Partager cet article