Pourquoi GetApp est gratuit

Le marché du logiciel en France : la tendance cloud

Publié le 19/09/2014 par La Rédaction de GetApp

marché du logiciel en France


Le marché du logiciel en France connaît des changements profonds avec l’arrivée du Cloud et du modèle qui en découle : le SaaS. Le modèle SaaS, pour software-as-a-service, consiste à considérer une solution logicielle comme un service : plutôt que d’acheter une boîte avec un CD, on accède au soft sur Internet par l’intermédiaire de son navigateur. Le paiement se fait alors par abonnement, au mois ou à l’année la plupart du temps. Ce modèle tend à se développer de plus en plus. En 2012, le SaaS est le modèle qui connaissait la plus forte croissance : +50% de revenus liés au SaaS pour les éditeurs français contre seulement 11% de croissance pour le top 100. De plus, le mode SaaS possède de nombreux avantages par rapport aux solutions classiques (on-premise) : évolutivité, coût et accessibilité notamment. Pour faire un état des lieux du marché du logiciel en France, l’analyse de l’impact du Cloud (développement des logiciels en ligne) est donc indispensable.


Le marché du Cloud : chiffres clés

Selon des chiffres données par l’Afdel (Association française des éditeurs de logiciels), le marché du logiciel en France se chiffrait à 10,7 milliards d’euros en 2013. Le mode de distribution classique avec licence et maintenance représente 10 milliards d’euros tandis que le modèle SaaS atteint 700 millions d’euros. Cependant, même s’ils tardent à s’imposer, la prévision de croissance des logiciels cloud pour 2014 est de 31% contre seulement 1,5% pour le modèle traditionnel. En ce qui concerne les 2 500 éditeurs français, ils ont un chiffre d’affaires cumulés de 5 milliards d’euros.

Même si le SaaS s’impose progressivement, le marché du logiciel français est porté par les fleurons historiques de l’industrie qui ne sont pas des pure players de ce nouveau modèle. Parmi les acteurs principaux du secteur, on retrouve Dassault System. L’éditeur de logiciels, filiale du groupe Marcel Dassault, est un des leaders mondiaux de l’édition de logiciels pour la modélisation 3D et le management du cycle de vie des produits. En 2013, l’entreprise a réalisé plus de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires ce qui en fait le premier éditeur français d’après le classement Afdel/PwC 2014.

Sopra est un éditeur de logiciels et une SSII qui édite des solutions pour les secteurs bancaires, les ressources humaines et l’immobilier. En 2013, elle réalisait 1,3 milliard d’euros de chiffres d’affaires.

Cegid est également un acteur historique du marché du logiciel en France : l’éditeur commercialise des progiciels de gestion ainsi qu’un ensemble d’applications métiers. En 2013, Cegid a réalisé 259 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Côté SaaS, certains éditeurs français se démarquent. Parmi eux, on retrouve Talentsoft, spécialisé dans les solutions RH, qui a connu une croissance de 35% en 2013 avec un chiffre d’affaires prévisionnel de 25 millions d’euros pour 2014. Oodrive se situe à la 38ème place du classement Afdel/PwC, avec un chiffre d’affaires de 27 millions d’euros. La société propose une solution de backup et de partage de fichiers en mode SaaS. En juin 2013, le géant américain Adobe rachète le français Neolane, un logiciel cloud de gestion des campagnes marketing sur le web pour 600 millions de dollars.

Bien qu’il ne soit pas encore incontournable sur le marché du logiciel français, son développement très rapide et ses nombreux avantages feront du SaaS le modèle dominant des prochaines années. En effet, Gartner, le cabinet de conseil et de recherches américain spécialisé dans les technologies, prévoit un marché de 22,1 milliards de dollars en 2015 contre 12,5 milliards en 2011. Pour comprendre les raisons de ce développement, voici un résumé des principaux avantages du passage au SaaS pour une entreprise.


Les avantages et inconvénients du modèle SaaS

Les avantages du SaaS

  • Réduction des coûts

Le modèle traditionnel “on-premise” comporte de nombreux coûts annexes en dehors de l’acquisition de la licence. En effet, l’installation, la maintenance et l’intégration des solutions oblige l’entreprise à recourir à un service IT important, voire à s’attacher les services d’une SSII. Avec le modèle SaaS, ce besoin de compétences supplémentaires est moins grand car le logiciel est entretenu par l’éditeur et les mises à jours sont faites en temps réel sur Internet.

  • Évolutivité

Un des grands avantages du SaaS est la capacité pour une entreprise à faire évoluer rapidement et facilement ses logiciels. En effet, la plupart des éditeurs de solutions proposent plusieurs offres d’abonnement. Ces offres possèdent différents niveaux de services et de fonctionnalités. Comme le logiciel en ligne est, par définition, disponible sur Internet, vous pouvez changer d’offre à tout moment. Si votre entreprise est en forte croissance et que vos besoins évoluent de jour en jour, vous pouvez disposer en quelques minutes de solutions logicielles qui correspondent à vos besoins. De plus, vous n’avez pas besoin de configurer à nouveau les applications à chaque changement d’offre, tout est déjà prévu par l’éditeur. Cela permet une économie de coût et de temps.

  • Accessibilité

L’une des révolutions offertes par le SaaS est la capacité à accéder à son logiciel depuis n’importe quel ordinateur ou appareil connecté à internet. En effet, pour utiliser un SaaS, il suffit d’ouvrir son navigateur en étant connecté à Internet. Le modèle SaaS permet donc d’optimiser la productivité des collaborateurs, même lorsque ces derniers sont en déplacement.

  • Simplicité

Avec le SaaS, tout est plus simple et tout va plus vite. Il n’y a pas besoin d’installer les logiciels sur les ordinateurs de l’entreprise : il suffit juste de connecter les ordinateurs de l’entreprise à Internet. Le service IT n’a aucune maintenance à réaliser, ce sont les ingénieurs de l’éditeur qui s’en chargent. Le seul véritable challenge pour le service IT est de réaliser l’intégration avec d’autres logiciels.

  • Sécurité

Le SaaS est intéressant pour la sécurité des données de l’entreprise. En effet, comme les données sont stockées dans le Cloud, si vos serveurs tombent en panne ou subissent un sinistre, elles ne seront pas perdues. Il faut cependant que le Cloud du fournisseur de la solution SaaS soit suffisamment sécurisé et que les informations soient cryptées.

Les inconvénients du SaaS

  • Sécurité

La sécurité des données est l’un des avantages des logiciels cloud mais c’est aussi l’un de ses petits inconvénients. En effet, avec ce modèle, les données sont stockées sur un serveur externe à l’entreprise. Or, certaines données métiers peuvent être sensibles. Si l’éditeur d’un CRM dans le Cloud avec des fichiers clients d’une entreprise est piraté, toutes ces données sont potentiellement disponibles. Heureusement, la majeure partie des éditeurs de logiciels SaaS proposent des solutions pour renforcer la sécurité des données.

  • L’intégration avec d’autres logiciels

Avec le modèle “on-premise” traditionnel, le service IT installe un ERP et la plupart des collaborateurs travaillent au sein du même environnement. Avec le SaaS, l’accès des collaborateurs aux logiciels est grandement facilité. Cela entraîne l’utilisation d’une multitude de solutions au sein d’une même entreprise et cela peut nuire à la bonne circulation des données et donc à la productivité. Pour remédier à cela, les ingénieurs ont multiplié le développement d’APIs (Application Programming Interface) qui permettent aux logiciels de communiquer des informations entre eux. Aujourd’hui la plupart des logiciels SaaS proposent leur propre API.


Les grandes catégories de logiciels pour l’entreprise

Marché du logiciel en France : tendance Cloud

Chaque jour dans les entreprises, l’utilisation de logiciels devient de plus en plus cruciale. La diversité de l’offre d’applications en est la preuve. Chaque métier, chaque service de l’entreprise a à sa disposition une offre de logiciels dédiés. Pour vous en rendre compte, il n’y a qu’à parcourir les catégories d’applications disponibles pour votre organisation. Les solutions les plus globales sont les ERP (Enterprise ressource planning). Elles permettent de gérer la plupart des services de l’entreprise et ont l’avantage d’offrir un environnement unique à tous les collaborateurs, vous pouvez par exemple essayez la solution Sellsy ERP et CRM modulaire qui s’adaptera à vos besoins. Les CRM (customer relationship management) ont connu un fort développement avec l’émergence du modèle SaaS. En effet, l’immense quantité de données disponibles en ligne a permis à ces solutions d’apporter de la valeur ajoutée aux directions commerciales. Salesforce, société éditrice du CRM

, a connu en 2013 une croissance de 33% et, avec un chiffre d’affaires de 3,8 milliards de dollars, se situe à la dixième place des plus gros éditeurs de logiciels dans le monde.


Le marché des logiciels en France connaît une forte croissance (+9,1% en 2013). Mais c’est également un secteur en pleine mutation. En effet, la révolution offerte par le Cloud permet le développement d’un nouveau modèle, le SaaS, qui se développe de manière exponentielle et qui offre un relais de croissance à l’industrie : 31% de croissance prévus en 2014.

Découvrez une sélection des meilleurs logiciels SaaS pour votre entreprise.

Sources images : Flickr (Officiel GDC / Georges Thomas / The Gentles)


Cet article peut faire référence à des produits, programmes ou services qui ne sont pas disponibles dans votre pays, ou qui peuvent être limités par les lois ou règlements de votre pays. Nous vous suggérons de consulter directement l'éditeur du logiciel pour obtenir des informations sur la disponibilité du produit et le respect des lois locales.