Créer un e-commerce : conseils et logiciels pour débuter

Publié le 30/04/2020 par Caroline Rousseau

Partager cet article

démarrer une entreprise en ligne

En 2019, le montant des ventes sur Internet en France s’élevait à 103,4 milliards d’euros. Si à l’annonce du confinement, à la mi-mars 2020, la vente en ligne a été chamboulée par les craintes sanitaires, la normalisation du télétravail et les restrictions de déplacements l’ont depuis favorisée. Créer un e-commerce est promesse de renouveau et de relance, pour un commerçant indépendant tout comme pour une entreprise. Il existe aujourd’hui des logiciels de création de sites Internet qui rendent cette tâche beaucoup plus facile. Ce guide présente différentes options qui nécessitent peu de connaissances techniques pour démarrer une entreprise en ligne.

L’e-commerce à la rescousse des commerçants en temps de crise

Le commerce en ligne était déjà florissant, mais la crise actuelle a bouleversé la façon dont les consommateurs réalisent tous leurs achats. De leur côté, les commerces physiques ont dû baisser le rideau.

Comment alors poursuivre son activité et continuer de proposer ses produits ? La vente en ligne est tout simplement devenue une nécessité et se révèle salvatrice sur le long terme.

L’accroissement de la connectivité, l’accès aux dispositifs intelligents et à une plus grande confiance dans les systèmes de paiement en ligne a permis à la vente en ligne de se développer de manière exponentielle.

Mise à part l’évidente poursuite de son activité en période de crise, un magasin en ligne procure en temps normal de nombreux avantages aux entreprises physiques :

  • L’absence d’horaires d’ouverture et la disponibilité permanente du catalogue
  • La possibilité de proposer ses produits, localement ou à l’international
  • Une visibilité accrue et une diffusion plus fluide de l’information
  • L’accélération du processus d’achat
  • L’étude facilitée du client et du marché
  • Une image de marque valorisée

Démarrer une entreprise en ligne entraîne des coûts avant même sa création. Ceux-ci, tout comme les coûts de fonctionnement, dépendent à la fois du concept et des prestations de la boutique. Le site de la Fédération du e-commerce ou celui d’E-Commerce Nation regorgent de guides et conseils sur la création d’un e-commerce.

Voici les principales étapes du processus de création d’un site e-commerce :

  • Choisir le nom et le domaine de votre boutique en ligne
  • Choisir un bon hébergeur
  • Sélectionner les fournisseurs de vos produits
  • Utiliser le CMS (Content Manager System) qui convient le mieux à votre e-commerce, c’est-à-dire la plateforme (Wix, Weebly, Prestashop, etc.) qui accueillera votre boutique en ligne.
  • Personnaliser vos produits
  • Ajouter tous les modes de paiement possibles
  • Créer un blog qui accompagnera votre boutique en ligne
  • Régulariser votre situation juridique
  • Créer des campagnes publicitaires en ligne
  • Exploiter le marketing online

Dans cet article, nous nous intéressons aux outils qui vont permettre la mise en ligne de vos produits et leur mise à disposition auprès de vos clients : les plateformes e-commerce. Il ne s’agit pas seulement de concevoir un site web, mais de créer un véritable canal de vente en ligne.

Les fonctionnalités essentielles d’une plateforme e-commerce

Il existe un large éventail de plateformes de commerce électronique, gratuites ou payantes. Certaines sont connectées et même intégrées aux plus grands réseaux sociaux, comme Facebook. Ces plateformes et leurs services évoluent rapidement en fonction de la demande de leurs clients. Les caractéristiques techniques et fonctionnelles essentielles qui ne devraient pas manquer dans une plateforme de commerce électronique réussie sont les suivantes :

  • L’accessibilité sur mobile : il est primordial de disposer d’un design responsive qui puisse être adapté aux petits écrans.
  • L’intégration aux réseaux sociaux : permet à vos clients d’acheter vos produits par l’intermédiaire de leurs réseaux sociaux préférés.
  • Une approche multicanal : favorise une interaction cohérente et homogène des différents canaux que le client souhaite utiliser pour interagir avec votre entreprise (magasins physiques, bureaux, smartphones, centres de contact, etc.).
  • La gestion des catalogues : la plateforme sélectionnée doit inclure la gestion d’un ou plusieurs catalogues de produits avec des facilités d’importation/exportation.
  • La gestion client : la plateforme choisie doit permettre à vos clients de gérer leurs comptes, c’est-à-dire qu’ils doivent pouvoir gérer eux-mêmes leurs commandes, enregistrer des listes de souhaits, suivre leurs commandes, avoir accès à leur historique de commandes et à leur carnet d’adresses.
  • Le budget marketing et promotion : la plateforme doit disposer d’outils de marketing et de promotion faciles à configurer (support des offres, systèmes de rabais, coupons et promotions).
  • L’internationalisation : la plateforme choisie doit permettre la réalisation de transactions commerciales dans le monde entier, avec des options multilingues et multidevises.
  • Différents modes d’expédition et de livraison : les utilisateurs doivent pouvoir choisir en fonction de leurs préférences.
  • Différents modes de paiement : la plateforme doit permettre de gérer plusieurs moyens de paiement.
  • La gestion intégrée des commandes : la gestion de l’ensemble du cycle de la commande (suivi de son état et retours) devrait être incluse sur la plateforme choisie.
  • Les rapports de gestion : la plateforme idéale devrait inclure les rapports nécessaires à la gestion de votre entreprise.

Les trois meilleures plateformes pour créer un e-commerce

Les plateformes présentées ci-dessous sont les trois plus populaires parmi les résultats de recherche du catalogue GetApp en fonction des critères suivants :

  • Note globale minimum de 4/5 sur GetApp.fr
  • Plus grand nombre d’avis
  • Logiciel disponible en français
  • Propose une version gratuite ou un essai gratuit
  • Facilité d’utilisation

Les logiciels sont ici présentés par ordre alphabétique.

1. Prestashop

Aperçu d’un template Prestashop (source)

  • Note globale : 4,3/5 (150 avis)
  • Solution open source
  • Version gratuite disponible
  • Premier prix disponible : 19,90 €/mois

Prestashop est un CMS (système de gestion de contenu) totalement gratuit, conçu pour créer des boutiques en ligne pour les petites, moyennes et grandes entreprises.

Il s’agit d’une plateforme de commerce électronique à code source ouvert. Chaque utilisateur peut ainsi personnaliser, modifier et mettre à jour sa propre boutique en ligne et l’adapter à ses besoins. La plateforme propose également plus de 2 000 thèmes prêts à l’emploi. Elle intègre des analyses et des rapports pour suivre et optimiser sa boutique en ligne. Ce logiciel offre enfin la possibilité de surveiller les ventes et les interactions avec les visiteurs.

Prestashop jouit d’une solide communauté, avec forum, blog, centre d’aide et ressources pour trouver réponse à ses questions.

Fonctionnalités phares :

  • Thèmes selon les produits vendus
  • Nombreuses options (payantes) : SEO, anti-spam, chat en ligne…
  • Code source ouvert
  • Assistance 7 j/7
  • Nombreuses ressources d’entraide

En savoir plus

2. Weebly

Aperçu d’un template Weebly (source)

  • Note globale : 4,3/5 (1 275 avis)
  • Version gratuite disponible
  • Premier prix disponible : 6 $/mois (environ 5,5 €)

Weebly est un service en ligne qui permet de créer et d’héberger un commerce en ligne facilement, rapidement, gratuitement et sans publicité. Avec un seul enregistrement, cette plateforme permet de publier autant de sites, de pages et de blogs que l’utilisateur le souhaite.

Weebly, dont l’environnement est très intuitif, est accessible à tout internaute sans expérience. La plateforme propose de nombreux thèmes, dans un style épuré misant sur les grandes visuels. Photos haute définition recommandées !

Grâce à sa technologie avancée, il est possible d’incorporer du contenu multimédia et toutes sortes d’éléments, par un simple glisser-déposer. Une fois créé, le site peut être téléchargé sous un format compressé. Le site propose des guides marketing et SEO ainsi que de nombreux articles d’inspiration.

Fonctionnalités phares :

  • Thèmes modernes et épurés
  • Plateforme marketing
  • Guide SEO (en anglais)
  • Blog et centre d’inspiration (en anglais)
  • Assistance en ligne

En savoir plus

3. Wix

Capture d’écran de Wix (source)

  • Note globale : 4,3/5 (4 771 avis)
  • 14 jours d’essai gratuit
  • Premier prix disponible : 17 €/mois

Wix Stores est une application de Wix qui permet de concevoir son propre site web de manière simple, sans avoir de connaissances en programmation. Son environnement est très convivial, un simple clic permet de définir les éléments et d’activer les templates.

Ce logiciel présente un environnement virtuel attrayant qui offre de multiples alternatives pour animer et personnaliser une boutique en ligne. Il offre de nombreux éléments prédéterminés pour adapter l’image d’un commerce en ligne.

Wix Stores permet, entre autres, de vendre directement sur Facebook et Instagram, de faire du drop shipping (commande sur son site mais livraison directe par un grossiste) et de vendre dans plus de 40 devises. Vous pouvez choisir la méthode de paiement de Wix ou les traditionnelles cartes de crédit ou PayPal.

Fonctionnalités phares :

  • Thèmes selon les produits vendus
  • Optimisation mobile
  • Drop shipping (livraison directe)
  • Blog de conseils et d’inspiration
  • Centre d’assistance

En savoir plus

Pour aller plus loin

Il est aujourd’hui simple et rapide de créer un e-commerce. Vous souhaitez lancer votre propre boutique ou compléter les ventes de votre magasin physique ? N’attendez plus pour vous lancer, et faites votre choix parmi les nombreux logiciels de création de sites Internet disponibles sur GetApp. Dans un futur article, nous vous expliquerons comment optimiser et tirer le meilleur parti de votre boutique en ligne.

Vous souhaitez en savoir plus ? Consultez notre catalogue de logiciels d’e-commerce pour découvrir davantage de produits.

Partager cet article


Cet article peut faire référence à des produits, programmes ou services qui ne sont pas disponibles dans votre pays, ou qui peuvent être limités par les lois ou règlements de votre pays. Nous vous suggérons de consulter directement l'éditeur du logiciel pour obtenir des informations sur la disponibilité du produit et le respect des lois locales.