Pourquoi GetApp est gratuit

Gestion des risques en entreprise : comment l’appliquer en 5 étapes

Publié le 06/06/2023 par Laura François-Marie

Le management des risques en entreprise permet aux organisations d’être préparées aux imprévus pouvant nuire à leur réussite et à leur pérennité. Dans cet article, découvrez les 5 étapes clés de cette pratique.

La gestion des risques en entreprise en 5 étapes

Nouvelles réglementations, catastrophes naturelles, incertitudes économiques, arrivée sur le marché de nouveaux concurrents, attaques à la cybersécurité… De nos jours, les entreprises sont confrontées à de nombreux risques pouvant perturber leurs activités et nuire à leur succès. 

Pour prévenir et limiter les impacts que ces risques peuvent causer, la mise en place d’une stratégie de gestion des risques est essentielle au sein de toute entreprise. 

Dans cet article, nous vous expliquerons en quoi consiste la gestion des risques en entreprise et nous aborderons les différents types de risques. Ensuite, nous verrons comment mettre en place cette pratique, et nous terminerons par parler des avantages d’un système de gestion des risques efficace.

La gestion des risques en entreprise : définition 

Dans le monde des entreprises, le management des risques ou Enterprise Risk Management (ERM), fait référence aux pratiques mises en œuvre pour identifier, prévenir et résoudre les risques auxquels peut être exposée une entreprise, dans le but de minimiser les éventuelles conséquences que ceux-ci pourraient causer.

Il s’agit donc d’un système mis en place pour prévenir les risques se rattachant à leurs activités, et ce, de façon méthodique ; ce système peut même aider les entreprises à en tirer des bénéfices durables. 

La gestion des risques est composée de 5 étapes :

  • l’identification,
  • l’évaluation,
  • la hiérarchisation,
  • le traitement,
  • la surveillance des risques.

Nous les détaillerons plus bas. Mais avant cela, de quelle nature sont les risques auxquels les entreprises peuvent un jour faire face ?

Les différents types de risques pour les entreprises  

Pour bien comprendre le concept de gestion des risques, il faut dans un premier temps savoir de quels risques il est question. Voici les types de risques les plus communs auxquels une entreprise peut être confrontée.

Les risques économiques et financiers: ils représentent la possibilité de pertes financières en fonction de ce qu’il se passe sur le marché (crise économique, incertitudes financières, fluctuation des marchés, inflation, etc).

Les risques opérationnels : ils correspondent aux conséquences potentielles dues aux erreurs humaines ou aux défaillances matérielles ainsi qu’à des perturbations sur la chaîne d’approvisionnement ou de production.

Les risques informatiques : ils sont liés à la cybersécurité. Les cyberattaques comme les vols de données, le phishing et l'usurpation d’identité peuvent avoir des conséquences économiques graves, mais peuvent également affecter la réputation de l’entreprise et même perturber voire interrompre ses activités.

Les risques de non-conformité : ils se rapportent aux responsabilités légales, le respect des normes et réglementations. La non-conformité peut amener une entreprise à devoir payer des amendes et subir des sanctions ou pénalités.

Les risques stratégiques : ce sont ceux liés aux choix stratégiques d’une entreprise visant à s’adapter à son environnement commercial. Ils peuvent inclure l’arrivée de nouveaux concurrents sur le marché ou le changement de comportement des consommateurs, par exemple.

Les risques environnementaux : il s’agit de tous ceux qui se rapportent à la météo et aux catastrophes naturelles.

Les risques de réputation : ce sont les conséquences que peut subir une entreprise en raison de plaintes des clients ou d’une couverture négative dans les médias.

Les risques sanitaires : ils sont liés au non-respect des règles d’hygiène ou autres pratiques pouvant nuire à la santé des employés sur les lieux de travail.

Comment gérer les risques en entreprise en 5 étapes

Étape 1 : identifier les risques

La première étape consiste à comprendre quels risques peuvent affecter votre entreprise. Cela implique une analyse détaillée de la manière d’opérer de votre entreprise, de son environnement et du marché sur lequel elle se trouve. Pour identifier ces risques, voici quelques idées que vous pouvez mettre en pratique. 

  • Faites l’inventaire de vos équipements. 
  • Faites une liste des tâches et des fonctions de votre entreprise et faites ressortir les éventuels dangers liés à chacune.
  • Faites un audit de votre entreprise de manière régulière. 
  • Discutez-en avec vos employés et collègues.
  • Prenez en compte les suggestions et les commentaires des travailleurs, de vos clients et partenaires. 
  • Tenez un registre d’incidents et d’accidents. 
  • Suivez l’actualité de votre industrie.
  • Passez en revue les activités de vos concurrents et des potentiels problèmes auxquels ils sont confrontés.
  • Utilisez la méthode SWOT pour définir les menaces et faiblesses de votre entreprise.
  • Consultez régulièrement les actualités concernant la santé et la sécurité au travail

Étape 2 : évaluer les risques 

La deuxième étape consiste à analyser les risques que vous aurez identifiés lors de la première étape pour comprendre leur niveau de gravité. Pour cela, il faut les évaluer selon deux critères : la probabilité (fréquence) qu’ils se produisent et les conséquences (l'impact) s'ils se produisent.

Gravité du risque = probabilité x conséquence

Pour cette étape, vous pouvez avoir recours à deux méthodes. 

  1. Un système de notation : il s’agit d’attribuer une note à chaque risque, en tenant compte de sa probabilité et de ses potentielles conséquences. Les notes les plus élevées représentent les risques les plus importants.
  2. Une grille d’évaluation : elle offre une représentation visuelle, colorée et simplifiée de la probabilité et de la gravité de chaque risque. L’utilisateur peut donc évaluer l’importance des risques rapidement et sans avoir besoin d’une quantité excessive d’informations.

Étape 3 : hiérarchiser les risques 

La hiérarchisation est une étape primordiale dans le processus de gestion des risques.

Une fois que vous aurez évalué l’importance de chaque risque, la prochaine étape est de les organiser selon leur niveau de priorité. Cela vous permettra d’être plus efficace et de concentrer vos efforts et vos ressources sur les plus importants en premier.

Étape 4 : traiter les risques 

Lorsque vous avez déterminé la priorité de chaque risque, vous pouvez choisir de les traiter en utilisant l’une des méthodes suivantes. 

Éviter le risque : cela consiste à arrêter ou éviter toute action ou situation qui présente le risque. C’est la méthode à adopter pour les risques qui représentent le plus de danger et de conséquences pour une entreprise. Par exemple : si l’entrée d’une entreprise sur un nouveau marché représente davantage de risques et de pertes que de bénéfices, celle-ci pourrait décider de ne pas le faire. 

Réduire le risque : si un risque ne peut être évité, il est tout de même possible de réduire sa probabilité et ses conséquences. Par exemple : les cybercriminels peuvent attaquer le système informatique d’une entreprise, mais en utilisant des logiciels de cybersécurité, celle-ci réduit considérablement les risques. 

Transférer le risque : il s’agit là d’externaliser une part ou la totalité du risque à un tiers par le biais de contrats, d'assurances, de partenariats ou de coentreprises. Par exemple : une entreprise peut avoir recours à une compagnie d’assurance pour couvrir les éventuels dommages corporels ou matériels infligés par ses activités.

Accepter le risque : vous pouvez décider d’accepter un risque si cela vous coûterait trop cher de l’éliminer ou simplement car vous ne pouvez rien y faire. Par exemple : toute entreprise risque de recevoir des mauvais commentaires de ses clients et de voir sa réputation quelque peu entachée.

Étape 5 : surveiller les risques 

La surveillance constitue la dernière étape de la gestion des risques. 

Au fur et à mesure que votre entreprise et ses objectifs évoluent, les risques qui s’y rattachent changeront aussi. C’est pourquoi il est important de mettre en place un système pour en surveiller continuellement l’évolution. Cela vous permettra de trouver des opportunités d’amélioration et de toujours être préparé aux menaces, même quand celles-ci apparaissent soudainement. 

Les avantages du management des risques pour votre entreprise

La gestion des risques présente de nombreux avantages : 

  1. La mise en place d’une relation de confiance avec les parties tierces : avoir un système de gestion des risques efficace peut augmenter la confiance des clients, des investisseurs et des partenaires à l’égard de votre entreprise.
  2. La réduction des pertes financières : la gestion des risques aide l'entreprise à se préparer à l'avance à certaines situations, ce qui lui permet de minimiser les dommages financiers potentiels.
  3. Une meilleure compétitivité de l’entreprise sur le marché : en étant conscient des risques auxquels votre entreprise fait face et en s’y préparant, vous serez en mesure de répondre aux menaces de manière plus rapide et efficace, ce qui vous offre un avantage concurrentiel non négligeable.
  4. L'amélioration de la prise de décision et de la planification : la gestion des risques permet de guider vos choix et de savoir quelles décisions prendre pour assurer le bien-être de votre entreprise dans tous ses aspects.
  5. La protection des atouts de l’entreprise : que ce soit des équipements physiques, des ressources matérielles ou informatiques, la gestion des risques permet de prendre des mesures pour protéger des menaces les atouts d’une entreprise.
  6. La préparation des entreprises aux menaces inattendues : la gestion des risques permet d’anticiper et d’avoir les ressources nécessaires en cas de situations d’urgence.
  7. L’amélioration des processus de l’entreprise : la gestion des risques obligent les entreprises à collecter plus d’informations sur leurs processus et leurs opérations, les aidant ainsi à identifier les procédés qui s’avèrent inefficaces et les opportunités pour s’améliorer.
  8. L’augmentation des chances de réussite : en aidant les entreprises à anticiper l’imprévu, la gestion des risques permet d’éviter ou de réduire les obstacles et augmente leurs chances de réussir.

Toujours garder un œil sur les risques

Maintenant que vous savez en quoi consiste la gestion des risques, vous pouvez procéder à sa mise en place. À mesure que votre entreprise se développe, assurez-vous de réévaluer les risques de manière régulière car il y a de fortes chances que de nouveaux apparaissent en cours de route.

Et maintenant ? Consultez notre catalogue de logiciels de gestion des risques pour trouver l’outil qu’il vous faut.


Cet article peut faire référence à des produits, programmes ou services qui ne sont pas disponibles dans votre pays, ou qui peuvent être limités par les lois ou règlements de votre pays. Nous vous suggérons de consulter directement l'éditeur du logiciel pour obtenir des informations sur la disponibilité du produit et le respect des lois locales.

À propos de l'auteur

Laura est analyste de contenu pour GetApp, spécialisée dans les tendances technologiques et conseils stratégiques pour les PME. Passionnée par les langues et la danse.

Laura est analyste de contenu pour GetApp, spécialisée dans les tendances technologiques et conseils stratégiques pour les PME. Passionnée par les langues et la danse.