3 technologies essentielles de protection des données

Publié le 20/09/2019 par Caroline Rousseau et Gitanjali Maria

Partager cet article

Les données sont désormais au cœur de l’activité économique. Aucune entreprise ne peut s’en sortir sans données clients, propriété intellectuelle et informations sur ses concurrents. De plus en plus nombreuses, rapides, variées et utiles, ces données augmentent les risques de sécurité liés à leur archivage et leur partage. Bien que la protection des données d’une entreprise soit cruciale, 47 % des PME déclarent qu’elles n’ont ni le temps ni les ressources nécessaires pour améliorer leurs pratiques.

comment assurer la protection des données informatiques

Entre les coûts de nettoyage et les amendes qui peuvent les pénaliser si elles ne sécurisent pas leurs données grâce aux technologies de cryptage, de sauvegarde et d’autres outils de protection des données, les PME ont beaucoup à perdre.

Dans cet article, nous allons vous présenter les différentes technologies que les PME peuvent implémenter dans leurs activités.

La sauvegarde et la récupération des données : des éléments nécessaires

Les données informatiques constituent les atouts les plus importants pour votre entreprise. D’ailleurs, 80 % des sociétés ayant perdu leurs données mettent la clé sous la porte dans l’année qui suit. Tout ça pourrait être évité en sauvegardant leurs données et en implémentant une stratégie de récupération.

Sauvegarder vos données signifie conserver une copie de vos données en lieu sûr. Les techniques de récupération des données informatiques vous permettent de récupérer et travailler sur les versions copiées pendant un incident pour limiter l’immobilisation de vos équipes.

La plupart des logiciels de sauvegarde de données incluent des options de récupération, ce qui est idéal pour les PME. Elles bénéficient de deux technologies garantissant la sécurité des données cruciales (la sauvegarde et la récupération) à un prix réduit.

sécuriser un équipement informatique et ses données

De nombreuses entreprises utilisent encore des disques durs externes et des clés USB pour conserver des copies de leurs données informatiques. Bien que ces appareils vous permettent de récupérer rapidement vos données, chaque clé USB constitue un danger pour la sécurité. Les pirates et employés peu scrupuleux s’en servent pour répandre des logiciels malveillants ou voler des données. Ce sont également des dispositifs de petite taille qu’il est facile d’égarer. Par conséquent, les PME doivent adopter des technologies de sauvegarde et de récupération infaillibles.

Ces dernières années, ces techniques de sauvegarde ont évolué de façon significative : vitesse de copie accélérée, objectif de point de rétablissement (OPR) et objectif de temps de rétablissement (OTR).

Les technologies les plus récentes de sauvegarde de données incluent les fonctionnalités suivantes :

  • Sauvegarde sur le cloud : aussi appelée sauvegarde en ligne, cette fonction enregistre une copie des données sur des serveurs distants ou hors site. Selon où elles sont archivées, pensez à copier vos données sur site sur le cloud ou misez pour la sauvegarde cloud-to-cloud. Cette technologie est bien moins coûteuse que la plupart des options de stockage sur site. De plus, elle inclut des fonctions de récupération, ce qui est idéal pour les PME. Les logiciels de sauvegarde sur le cloud vous permettent également d’archiver des données enregistrées sur des appareils mobiles.
  • Stockage défini par logiciel : le logiciel gère des ressources et fonctionnalités de stockage de données, sans tenir compte de la capacité de stockage du matériel physique. Les outils de stockage défini par logiciel peuvent être placés sur des serveurs physiques ou des machines virtuelles, où les utilisateurs peuvent contrôler plusieurs ressources de stockage. Ils incluent également des fonctionnalités de gestion des politiques de stockage des données, telles que la déduplication, la réplication, les instantanés et la sauvegarde.
  • Disques durs et SSD : ces deux types de disques sont toujours utilisés de nos jours pour stocker des données en local. Les disques durs peuvent abriter des téraoctets de données et sont moins coûteux que le stockage sur le cloud. Cependant, ils ne proposent pas d’options de récupération facile et peuvent être perdus ou endommagés. Cela dit, les disques durs SSD sont plus avancés et plus chers, copient des données plus rapidement, durent plus longtemps et sont plus fiables en général.

La stratégie de sauvegarde 3-2-1

Pour éviter toute perte de données, pensez à placer une copie de vos données informatiques sur le cloud et une autre sur un appareil physique de sauvegarde.

La règle de sauvegarde 3-2-1 désigne une stratégie où vous conservez :

  • 3 copies de vos données (dont la version originale)
  • 2 copies en local sur différents systèmes de stockage
  • 1 sauvegarde hors site sur des serveurs cloud

Les fonctionnalités clés de la sauvegarde et de la récupération des données

Les fonctionnalités suivantes des technologies de sauvegarde de données seront particulièrement utiles aux petites entreprises :

  • Sauvegarde de données en continu ou automatique : les modifications apportées à vos fichiers sont appliquées à vos copies sauvegardées. Vous pouvez ainsi récupérer vos derniers changements en cas de perte de données, ce qui réduit votre objectif de point de rétablissement.
  • Sauvegarde incrémentielle : il s’agit d’un type de sauvegarde où seules les modifications sont copiées, et non les fichiers entiers. Cela réduit le temps requis pour copier les données et ne ralentit pas votre flux de travail.
  • Récupération instantanée : cette fonctionnalité permet à un instantané de sauvegarde de s’exécuter de façon temporaire sur un stockage secondaire pour réduire le taux d’indisponibilité d’une application.
  • Déduplication des données : cette fonction élimine les duplicata quand les données sont transférées. Cela réduit la charge réseau et l’espace de stockage requis.
  • Copie sans erreur : les logiciels de sauvegarde s’assurent que les données copiées d’une source et placées sur un serveur de sauvegarde sont identiques et ne sont pas corrompues.

Les avantages de la sauvegarde de données dans le cloud

Les outils de sauvegarde de données dans le cloud proposent de nombreux avantages, dont l’accessibilité, la capacité de gérer les documents corrompus et la récupération des fichiers.

Le graphique suivant présente les principaux avantages de ces logiciels.

Infographie sur les bénéfices des copies de sauvegarde en termes de sécurité informatique

Des outils très intéressants pour les PME

Nous générons environ 1,7 Mo de données chaque minute.. Au niveau mondial, 90 % de ces données ont été générées dans les deux dernières années.

Même à l’échelle d’une petite entreprise, il s’agit d’un volume conséquent. C’est pourquoi il est important de vous protéger de la perte ou de la corruption de vos données et d’investir dans des outils de sauvegarde.

Si vous ne voulez pas être à la traîne, suivez les étapes indiquées dans la section suivante pour élaborer vos stratégies de sauvegarde de données.

Les étapes à suivre pour sauvegarder vos données

  • Préparez un plan de sauvegarde de vos données : cela doit être votre point de départ. Ce plan doit identifier les données qui doivent être sauvegardées en continu. Décidez ensuite quelles données doivent être sauvegardées sur le cloud et lesquelles doivent être copiées en local. Les données cruciales, telles que les informations système qui doivent être accessibles en cas d’urgence, devraient être stockées sur site, sur des supports physiques.
  • Identifiez et contactez les prestataires de sauvegarde de données : une fois que vous avez mis en place votre stratégie, dressez une liste des prestataires disponibles selon vos critères : espace de stockage, vitesse de copie, objectif de point de rétablissement (OPR), objectif de temps de rétablissement (OTR) et coût.
Liste des meilleurs prestataires de solutions de sauvegarde et copie de données selon leur note sur GetApp (au 1er février 2019)

Pour en savoir plus sur les autres prestataires de solutions de sauvegarde et copie des données, consultez le catalogue GetApp. Vous pouvez filtrer et sélectionner les prestataires selon les fonctionnalités souhaitées, votre budget, leur situation géographique, leur modèle de déploiement, etc.

Les technologies de protection des données d’entreprise sur le cloud sont essentielles

Selon un sondage effectué dans la zone EMEA, 70 % des entreprises ont investi dans la technologie cloud en 2018 pour exécuter des applications et stocker des données. Quand la majorité de vos données sont entreposées sur des clouds publics, il est vital de mettre en place des mesures pour les protéger.

Les technologies de protection des données sur le cloud vous garantissent que les données entreposées ou transférées sur le cloud ne puissent pas être piratées, corrompues ou volées. Ces outils vous permettent aussi de respecter les lois en vigueur telles que le RGDP selon lesquelles vous devez sécuriser vos données et garantir le respect de la confidentialité.

Il existe une large gamme de solutions de protection des données sur le cloud qui proposent différents niveaux et types de protection. Dans la section suivante, nous vous présentons les principales fonctionnalités de ces technologies.

Fonctionnalités principales des solutions de protection des données sur le cloud

Dans cette section, nous vous présentons les fonctionnalités essentielles des outils de protection des données sur le cloud pour les PME. Bien qu’ils soient nombreux à proposer certaines de ces fonctionnalités, il convient d’évaluer la qualité de chacune et, si besoin était, d’ajouter vos propres contrôles de sécurité pour améliorer les niveaux de protection.

  • Cryptage : il s’agit de la base de toute mesure de sécurité. Même si votre logiciel de protection des données chiffre les données stockées, il vous faut implémenter un cryptage additionnel pour dissimuler le transfert des données sur le cloud. Assurez-vous que les données au repos et les données en transit sont chiffrées pour réduire le risque de perte ou de faille.
  • Tokenisation : ce processus remplace une donnée critique par un élément équivalent ordinaire, que l’on appelle token (ou jeton en français). Ce dernier fonctionne comme un espace réservé, et vous permet de stocker la donnée critique à un autre endroit. Contrairement au chiffrage, la tokenisation est un processus irréversible. On s’en sert surtout pour stocker des données financières importantes. Les entités régulatrices, telles que le Conseil des normes de sécurité PCI, considèrent que la tokenisation est la stratégie la plus efficace pour protéger des données.
  • Sécurité des équipements : vous devez sécuriser les appareils des utilisateurs qui accèdent à des ressources basées sur le cloud pour éviter qu’ils ne soient piratés. Les pare-feux et les solutions antivirus peuvent vous aider à protéger les dispositifs qui fonctionnent avec des outils d’IaaS (infrastructure as a service), de SaaS (software as a service) ou PaaS (platform as a service).
  • Authentification et contrôles d’accès : assurez-vous que seul le personnel autorisé peut accéder aux données sur le cloud et les modifier. Cela vous permet de maintenir l’intégrité des données et de réduire les risques de vol.
  • Outils de gestion d’accès privilégié (PAM) : vérifiez l’identité des utilisateurs et ne permettez qu’au personnel autorisé d’afficher et de modifier les données.

En plus de ces fonctionnalités, les outils de protection des données sur le cloud peuvent également proposer des options de sauvegarde et récupération des données. Passez en revue les fonctionnalités disponibles avant d’acheter des outils de sécurité supplémentaires.

Certaines des technologies abordées peuvent aussi être disponibles en tant qu’outils à part.

Les avantages d’un logiciel de sécurité sur le cloud

Ces solutions améliorent la sécurité grâce au chiffrage, aux contrôles d’accès, à la conformité réglementaire ainsi qu’à une meilleure visibilité des mesures de protection des données.

Voici une liste de ces avantages sous forme de graphique :

Infographie sur les bénéfices du cloud pour la protection des données

Un outil très intéressant pour les PME

De nombreuses entreprises françaises comptent migrer la majorité de leurs applications sur le cloud d’ici 2020. Pour exécuter des opérations quotidiennes sur le cloud, les PME doivent investir dans la sécurité ou risquer de voir des pirates voler ou corrompre leurs données.

L’utilisation accrue d’applications SaaS pour stocker des informations sensibles rend incontournables les technologies de protection sur le cloud.

Recommandations pour les PME

  • Comprenez les fonctionnalités de sécurité des fournisseurs de solutions sur le cloud : de nombreux prestataires proposent des fonctionnalités de sécurité telles que le chiffrage et des outils pour lutter contre les logiciels malveillants, ainsi que des options de stockage des données. Étudiez leur fonctionnement, lisez soigneusement leurs conditions d’utilisation et faites une liste des coûts supplémentaires pour accéder aux fonctionnalités de sécurité du fournisseur. Consultez un expert de la sécurité pour trouver les bons outils de sécurité sur le cloud pour votre PME.
     
  • Investissez dans des solutions de sécurité sur le cloud : les applications sur le cloud s’intègrent facilement aux autres programmes et prennent en charge les transferts de données. Collaborez avec des experts pour identifier des stratégies de protection de vos données, qu’elles soient au repos ou en transit. Le catalogue GetApp liste les outils logiciels de sécurité sur le cloud. Filtrez les produits selon leurs fonctionnalités, leur coût, leur modèle d’abonnement, etc. N’oubliez pas de consulter les avis des utilisateurs pour vous faire une idée.
Les 5 meilleurs logiciels de sécurité sur le cloud selon leur note sur GetApp

La technologie blockchain : améliorez la sécurité de vos données

La blockchain, c’est une technologie révolutionnaire conçue pour renforcer la sécurité, l’intégrité et l’authenticité des données.

Il s’agit d’un registre partagé qui ajoute de nouveaux éléments accompagnés de dates et de liens de référence vers les saisies précédentes. Tous les éléments contenus dans une blockchain sont sécurisés par chiffrage et chaque membre du réseau peut vérifier l’authenticité des données à l’aide de clés privées et publiques. Une fois que les données sont ajoutées à la blockchain, on ne peut plus les modifier ni les corrompre.

Bien que cette technologie soit prometteuse, elle n’a pas encore été adoptée par le grand public. En attendant, renseignez-vous sur les fonctionnalités et les avantages clés de la blockchain pour préparer votre entreprise à la transition technologique.

Les fonctionnalités clés de la technologie blockchain

Les fonctionnalités suivantes de la blockchain sont particulièrement utiles pour assurer la sécurité de vos données :

  • Décentralisation : au lieu de télécharger des données sur un serveur cloud ou de les stocker à un seul endroit, la blockchain les divise en fragments et les envoie sur un réseau d’ordinateurs distants. Chaque ordinateur ou nœud situé sur le réseau recevra une copie de ces données. Cela rend la manipulation des données sur la blockchain quasiment impossible.
  • Cryptage : les données ajoutées ou stockées sur un réseau de blockchain sont chiffrées. La technologie s’appuie sur une méthode de cryptographie, telle que des clés publiques, pour protéger l’identité des utilisateurs et sécuriser les transactions.
  • Validation : le modèle de blockchain vous permet de valider facilement les données stockées en raison de sa nature distribuée. Vous pouvez vérifier les signatures de fichier entre les registres sur tous les nœuds du réseau et vérifier que les données n’ont pas été modifiées.

Les avantages de la technologie blockchain

Avec la blockchain, protégez vos données informatiques grâce à une technologie fiable, une sécurité anticorruption et une transparence prouvée.

sécuriser un équipement informatique et ses données

Un outil peu intéressant pour les PME

La technologie blockchain en est encore à ses débuts. Implémenter un réseau blockchain requiert de puissantes capacités informatiques et un budget en conséquence. Il se peut également que vous rencontriez des problèmes de compatibilité entre applications et de régulations lors de l’implémentation du système.

La blockchain n’est pour l’instant pas une technologie recommandée pour les PME. D’après un rapport Gartner (en anglais, disponible pour les clients uniquement), la technologie blockchain ne sera pas prête avant 5 à 10 ans.

Recommandations de protection des données pour les entreprises

Consultez les études de cas sur la blockchain. De nombreuses applications de sécurité des données intègrent la technologie blockchain dans leur architecture. Les entreprises travaillent également à l’adoption d’outils basés sur cette même technologie. Cependant, nous recommandons aux petites entreprises de se pencher sur ces cas sans s’y plonger directement.

Garantissez la confidentialité de vos données et formez votre équipe

Voici comment vous pouvez sécuriser davantage vos données informatiques :

Partager cet article


This article may refer to products, programs or services that are not available in your country, or that may be restricted under the laws or regulations of your country. We suggest that you consult the software provider directly for information regarding product availability and compliance with local laws.